Parole de vegan: Elisa

Depuis combien de temps es-tu vegan et as-tu été végétarienne avant d’être vegan ? 

J’ai été végétarienne pendant une année lorsque j’étais adolescente car l’idée de manger de la chair animale était pour moi rebutante. J’avais déjà une sensibilité à cette question mais mon entourage décrédibilisait mes arguments, me faisant croire que ce n’était pas rationnel d’être végétarien. Je me suis donc remis à manger de la viande sans me poser de question. Puis il y a quelques années, j’ai commencé à m’intéresser au bio et à la diététique et pour réguler mon alimentation j’ai commencé à manger moins de viande et à ne plus boire de lait mais les questionnements sur la cause animale étaient encore loin de mon esprit.

Comment as-tu eu le déclic?

Puis est arrivé le début de la prise de conscience sur les poussins broyés, on en parlé un peu sur les réseaux sociaux et L214 a posté un tableau comparant les conditions de vie des poules élevées en cage, en sol, en plein air ou bio et ce à quoi on ne participait pas en ne mangeant pas d’œufs. Et là, d’un coup, je me suis rendu compte de quelque chose. Je suis tombée de haut, une évidence s’est révélé à moi et en quelques minutes, j’ai pris la décision de devenir végétalienne. Ca n’aurait pas pu aller plus vite. Je n’ai pas vu d’images choquantes, je n’ai pas lu de longs articles explicatifs : en une image, j’avais compris qu’il y avait une alternative à manger et exploiter des animaux et que maintenant que je m’en étais rendu compte, cette alternative ferait partie de ma vie. Je ne pouvais pas changer mon mode d’alimentation et continuer à m’habiller avec du cuir et de la laine et à acheter des produits testé sur les animaux. Déjà deux mois avant d’être devenue végétalienne j’avais ressenti un vrai malaise lorsqu’en achetant une veste en cuir une vendeuse m’avait dit « elle est très jolie, elle vous va bien et en plus c’est de l’agneau, elle va vous durer longtemps ». J’avais amorcé un début de réflexion à ce moment : j’avais relié le vêtement à l’animal mais j’avais rangé ça dans un coin de ma tête. Dissonance cognitive quand tu nous tiens… Il était peut-être encore trop tôt. Alors deux mois après être devenue végétalienne, je suis devenue vegan.

Qu’en pense ton entourage ?

Mon entourage n’a pas eu un regard très bienveillant par rapport à mon changement de mode d’alimentation. Parfois c’était des petites blagues, souvent c’était des débats houleux essayant de me prouver que j’avais tord.

Depuis ma prise de conscience, je suis totalement végétalienne chez moi, mais il m’arrive encore de consommer des produits laitiers quand je mange à l’extérieur et j’ai remangé de la chair animale six fois depuis (en comptant les fruits de mer, ce qui est pour moi le plus difficile). Mais, à terme, je vais totalement arrêter, je considère que je fais une transition de végétarienne à végétalienne à l’extérieur. C’est compliqué de refuser de manger avec ses amis parce qu’ils vont dans un restaurant où il n’y aura rien de végétalien ou d’aller en vacances dans la famille et d’exiger une alternative végétalienne. Mais désormais les choses commencent à changer. Cette année beaucoup de médias ont parlé du végétalisme et autour de moi les gens se posent des questions, je ne suis plus vu comme une extraterrestre mais comme quelqu’un qui a fait un vrai choix de consommation. Ma famille et mes amis s’adaptent, on va dans des restaurants où j’aurais un plat qui me convient et ma famille prévoit des plats végétaliens quand je viens. C’est même devenu une marque d’affection que de faire attention à ce que je vais pouvoir manger et ça incite les personnes à réfléchir et à changer un peu leur propre alimentation.

Et la santé dans tout ça ?

Etre vegan fait partie de mon mode de fonctionnement et d’équilibre sur le plan intellectuel et alimentaire. Puisque j’avais déjà commencé à m’intéresser à la diététique avant d’être végétalienne, ça a été facile pour moi de jongler avec les différents aliments pour ne pas avoir de carence en protéine et en fer. Au final, je suis beaucoup moins malade qu’avant, je ne fais plus de crise d’asthme, je digère mieux… Et on m’appelle très régulièrement pour que je donne mon sang et mes plaquettes parce que j’ai de très bon résultats sanguins.

As-tu d’autres motivations que la défense de la cause animale?

En ce qui me concerne mes motivations sont diverses et de plus en plus nombreuses : santé, cause animale, écologie, répartition des richesses, paix intérieur… C’est une évidence pour moi et ça ne serait pas cohérent de ne pas l’être.C’est une philosophie de vie à part entière qui fait parti d’un tout. Je consomme bio, par des filières responsables, qui protègent les agriculteurs et valorisent les agricultures raisonnées. Je ne prend quasiment plus de médicaments, je préfère me soigner avec des huiles essentielles. J’ai trouvé une méthode de contraception naturelle et écologique : la symptothermie. Je fais très consciencieusement le tri, je pratique des techniques de « zéro-déchets », j’économise l’eau, l’électricité. Dans ma salle de bain, la « slow-cosmétique » prône. Au niveau des vêtements, je n’achète plus à tout va, préférant des articles plus écologiques et plus éthiques dans leur composition et dans leur mode de fabrication. J’ai aussi opté pour un smartphone écologique, éthique, responsable.

Que penses-tu des marques de produits Vegan ? Sont-elles toutes crédibles à tes yeux ? Penses-tu que certaines sont des purs produits marketing ?

 C’est pour cela que je suis mitigée face à certaines marques de produits vegan. Pour moi c’est important qu’elles aient dans leur démarche un aspect écologique et éthique, sans compter qu’il faut qu’elles soient biologiques pour susciter mon intérêt. Cherchant à moins consommer en matière de cosmétique je n’y suis pas tellement confrontée mais dans l’alimentation il y en a déjà beaucoup. Certains sont juste des gadgets comme des imitations de produits carne avec des valeurs nutritives moyennes. D’autres sont des bombes de protéines végétales, difficile à faire soit-même, pour peu qu’ils soient faciles à cuisiner, ils ont toutes mon attention.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s